Légende du Père Noël : dois-je laisser mon enfant y croire ?

Doit-on laisser son enfant croire au Père Noël ? Voilà une question légitime que peut se poser tout parent quant au fameux bonhomme rouge ! Quand les enfants commencent à émettre des doutes, faut-il entretenir la légende ou tout révéler ? Epopia vous livre quelques pistes sur l’attitude à adopter.

1. Une légende qui marque les générations

Descendant du Saint Nicolas et de Santa Claus, le Père Noël a fait son apparition dans les foyers aux alentours du XIXème siècle. Avec sa barbe blanche et son bonnet rouge, il représente ainsi celui qui apporte les cadeaux avec ses rennes le soir de Noël. Bien que récente, cette légende se transmet aujourd’hui de générations en générations et les enfants l’adorent ! Vous même avez sans doute été bercé par cette histoire ! Et quel en est votre souvenir aujourd’hui ? Bon ou mauvais ? Le souvenir du Père Noël de votre enfance influencera certainement la manière dont vous en parlez à vos enfants.

légende père noel

2. Une légende qui donne accès à l’imaginaire

Qui dit légende, dit récit merveilleux où se mêle une part de réel et d’imaginaire.  Et cette part d’imaginaire est essentielle à la construction de l’enfant. En effet, avant l’âge de 6 ans, l’imaginaire est tout-puissant chez les petits. Ils n’ont pas encore de pensée rationnelle et s’inventent des histoires pour construire leurs propres repères. D’après le psychologue Philippe Scialom : « Le Père Noël répond à un besoin et à des étapes du développement de l’enfant. S’il n’existait pas, les enfants l’inventeraient ». Un enfant a besoin de croire au rêve et à la magie pour se développer et nourrir sa créativité, qui lui servira encore une fois adulte.

3. Les limites à respecter

Quand le doute commence à se faire sentir chez l’enfant, doit-on le laisser planer ou révéler le pot aux roses ? Comme pour les histoires fantastiques que nous proposons par courrier, nous conseillons toujours aux parents de ne jamais mentir à leurs enfants. À l’école, avec ses amis, l’enfant sera confronté à un moment donné à la vérité dans la bouche des autres enfants et, quand le doute arrive par ce biais, il est dangereux de ne pas l’accompagner vers la vérité. Ainsi, lorsque les enfants vous font part de leur doute : “le Père-Noël existe-t-il vraiment ?”, il ne faut jamais se placer dans le mensonge, mais à une frontière entre doute et explication. Aidez-le ainsi à se poser des questions : “Et toi, penses-tu que le Père Noël existe ?” et à lui faire prendre conscience de ce que lui aimerait vraiment. S’il a envie d’y croire encore un peu, alors ne paniquez pas. Même si une part de lui-même connait déjà la vérité, il a peut-être encore besoin de cette projection. Et s’il vous pose la question, c’est alors qu’il est aussi prêt à entendre votre version et à basculer dans la “cour des grands”. La révélation de la vérité est un rite de passage à l’age adulte. L’enfant, dans le secret des grands, participe avec eux à entretenir l’imaginaire du petit frère ou de la petite sœur. Et cela est très gratifiant pour lui.

Certains parents ont peur que l’enfant leur en veuille pour leur “mensonge” mais qui regrette vraiment d’y avoir cru enfant ?

Rémy Perla

Rémy Perla

Papa de 2 enfants, engagé dans la révolution éducative depuis plusieurs années, Rémy Perla est l'inventeur de l'innovation littéraire "Epopia"

Une réaction sur “Légende du Père Noël : dois-je laisser mon enfant y croire ?

  • 13 décembre 2017 at 17 h 06 min
    Permalink

    Cette histoire de Père Noël, c’est un peu nous faire réfléchir sur pourquoi Noël est “magique” encore pour nous. Mon petit bout n’a que 2 ans, mais je me suis déjà posé cette question. Je pense que le jour où il me le demandera je lui dirais qu’il est prêt à entendre la vérité et que c’est encore plus fort que ça parce que le père noel existe en chacun de nous, pourquoi pas inventer une histoire pour l’occasion ^^. On choisira une personne et on lui fera un cadeau. Il passera du côté “adulte” en ayant le plaisir de donner et faire plaisir à Noël et le “Père Noël” existera toujours.
    Parce que c’est ça finalement le plus important.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *