7 livres pour la journée des droits des femmes

Ce jeudi 8 mars, nous célébrons la journée internationale des droits des femmes. Cette journée, officiellement reconnue par l’ONU, existe depuis 1977. Elle met principalement en avant la volonté des femmes de réduire les inégalités entre elles et les hommes dans notre société. Particulièrement sensibles à ce sujet chez Epopia, nous vous proposons sept livres pour évoquer cette thématique, plus que d’actualité, avec vos enfants.


Le concept Epopia

Epopia fait lire et écrire les enfants, de 5 à 10 ans, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Redonnez le goût de l'écriture et de la lecture à votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Découvrir le concept

Lutter contre le sexisme et les stéréotypes

Les stéréotypes sont des idées toute faites, comme “le rose c’est pour les filles, pas pour les garçons !”, “une fille ne sait pas jouer au foot !”, “jouer à la poupée c’est pour les filles” et tant d’autres phrases que nous pouvons entendre quotidiennement autour de nous. Ce sont ces petits propos qui créent des inégalités entre les filles et les garçons, inégalités de genres qui peuvent continuer de persister à l’âge adulte entre les femmes et les hommes. C’est pourquoi il est important d’expliquer à nos enfants ce que sont le sexisme, les stéréotypes, la parité et donc ce pour quoi les femmes se sont battues et se battent encore aujourd’hui : l’égalité entre les hommes et les femmes.

Cela peut se faire en discutant ensemble et en leur disant par exemple qu’une fille a très bien le droit d’aimer le bleu tout comme un garçon a le droit de ne pas aimer le foot. Et puis, il existe des livres pour enfants qui mettent en avant ces préjugés et défendent l’égalité entre les filles et les garçons.

Des femmes et héroïnes dans la littérature jeunesse

Les héros dans les histoires ne sont pas toujours des garçons, en effet les filles aussi peuvent être de grandes héroïnes et pas simplement des personnages secondaires. La preuve ci-dessous :

1) Histoires du soir pour filles rebelles d’Elena Favilli et Francesca Cavallo

Couverture-histoire-soir-filles-rebelles-femmes

Ce livre a été publié grâce à une campagne Kickstarter et fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie. Pourquoi ? Puisque chacune de ses pages raconte l’histoire d’une femme réelle, inspirante, engagée (Cléopâtre, Coco Chanel, Michelle Obama…). Ces femmes de toutes les époques ne sont ni des princesses, ni des poupées, elles sont chirurgiennes, navigatrices, astronautes, espionnes… Voici un petit avant-goût de l’introduction du livre : “Aux filles rebelles du monde entier : Rêvez plus grand, visez plus haut, luttez plus fort, et, dans le doute, rappelez-vous : Vous avez raison “.

 Un joli album pour petits et grands, conseillé dès l’âge de 6 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

 

2) L’effet Matilda d’Ellie Irving

Couverture-Leffet-Matilda

Matilda est une jeune fille de 12 ans. Ses héros ne sont pas Cendrillon ou Blanche-Neige mais Marie Curie, Thomas Edison ou encore Léonard de Vinci. En effet, elle veut devenir “inventeuse” et elle adore les sciences, un domaine réservé aux garçons ? Sûrement pas ! Dans l’histoire Matilda a perdu un concours de sciences parce qu’elle est… une fille. De plus, elle apprend que sa grand-mère, qui était astrophysicienne, avait découvert une planète. Un exploit que s’est approprié un certain professeur Smocks. Chose impossible pour Matilda qui décide de partir à l’aventure avec sa mamie pour revendiquer son prix. Une belle histoire sur le mérite des femmes scientifiques.

Une belle histoire à lire à partir de 9 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

3) Malala pour le droit des filles à l’éducation de Raphaële Frier

Couverture-Malala

Malala Yousafzai est une jeune fille pakistanaise et musulmane. Depuis qu’elle a 11 ans, elle dénonce les intégristes musulmans qui décrètent que les filles n’ont plus le droit d’aller à l’école. Elle se révolte et se demande comment ils peuvent se permettre de la priver de son droit fondamental à l’éducation. L’attention du lecteur est portée sur l’espoir et sur le courage de la jeune fille qui se bat pour ses droits. Inspiré d’une histoire vraie, Malala est devenue à l’âge de 17 ans, la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix.

Un album à lire à partir de 8 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

Après vous avoir présenté trois livres pour enfants qui placent des filles et des femmes au cœur de leurs histoires, vous pouvez découvrir ci-dessous quelques livres autour de l’égalité entre les filles et les garçons, notamment pour lutter contre les stéréotypes.

Des livres pour contrer les idées reçues et défendre l’égalité fille-garçon

1) La déclaration des droits des filles d’Élisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol

Couverture-Déclaration-des-droits-des-filles

Ce livre est construit autour des droits de l’enfant et de l’égalité entre les filles et les garçons. Les filles sont-elles obligées d’être toujours bien coiffées ? De jouer à la poupée ? De faire la cuisine ? Et bien non ! Et c’est bien cela que La déclaration des droits des filles met en avant. Les filles, tout comme les garçons, ont le droit d’être ébouriffées, agitées, de construire des cabanes, de jouer aux voitures… Les illustrations sont pleines d’énergie et contextualisent parfaitement les situations qui mettent en avant les stéréotypes de genre.

A mettre dans les mains de tous les enfants, dès 7 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

2) La déclaration des droits des garçons d’Élisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol

Couverture-la-déclaration-des-droits-des-garcons

Ce deuxième livre est construit sur la même idée que La déclaration des droits des filles, mais cette fois-ci pour les garçons. Pour plaidoyer l’égalité entre les filles et les garçons, cet ouvrage met en avant le fait que les garçons aussi ont le droit de pleurer, d’aimer la lecture, de jouer à la poupée ou encore de pratiquer de la danse. Un bel ouvrage pour lutter contre les stéréotypes et les idées reçues sur les filles et les garçons.

Lecture conseillée à partir de 7 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

 

3) J’aime pas être belle de Stéphanie Richard et Gwenaëlle Doumont

Couverture-Jaime-pas-être-belle

L’histoire de Tiphanie est remplie de péripéties. Cette jeune fille est agacée car elle n’aime pas être belle. Du coup cela l’embête que chaque matin, avant d’aller à l’école, sa maman la recoiffe, vérifie qu’elle a une jolie robe… Tiphanie en a tout simplement assez qu’on lui dise tout le temps qu’elle est une belle fille. Pour elle, la pire journée est celle de la photo de classe. Mais cette fois-ci le naturel revient sur le devant de la scène puisque tout au long de la journée il y a des flaques d’eau, des disputes…

Une belle histoire à lire à partir de 5 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

4) La poupée d’Auguste de Charlotte Zolotow

Couverture-la-poupée-dAuguste

Auguste est un petit garçon qui plutôt que de rêver à jouer aux voitures ou au foot, rêve de jouer à la poupée. Son père lui offre toujours des ballons de basket ou des trains électriques… Jusqu’au jour où sa grand-mère décide de lui offrir la poupée tant espérée. Après tout, pourquoi seules les filles auraient le droit de jouer à la poupée ? Les garçons aussi pourront être amenés à devenir des papas.

Un album jeunesse, conseillé dès l’âge de 4 ans.

Pour l’acheter, c’est par ici.

 

Chez Epopia, respecter l’égalité entre les filles et les garçons est essentielle car nous savons que les stéréotypes dans la littérature jeunesse peuvent avoir un impact sur le développement de l’enfant. C’est pourquoi, dans nos histoires où il sont les héros, fille comme garçon feront face aux mêmes défis et aux mêmes responsabilités ! Alors, si vous aussi connaissez de beaux livres non stéréotypés, parlez-nous en commentaires ! Vous pouvez aussi retrouver nos vidéos “Simone veille au grain” sur notre chaîne YouTube, elles ont comme principale thématique les stéréotypes qui imprègnent l’esprit de nos enfants, notamment dans la littérature jeunesse. 

Henri Gonce

Henri Gonce

Bibliovore, rêveur et écrivain, Henri, prend sa plume pour enchanter les petits lecteurs d'Epopia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages