Facebook Pixel Le pluriel des noms propres CE1 CE2 CM1 CM2 : leçon, exercices & évaluation à imprimer

Le pluriel des noms propres (CE1 – CE2 – CM1 – CM2) : leçon, exercices & évaluation à imprimer

Le pluriel des noms propres CE1 CE2 CM1 CM2Dans nos rubriques grammaire pour le CE1 – CE2 et grammaire pour le CM1 – CM2, découvrez toutes nos leçons et nos exercices pédagogiques sur le pluriel des noms propres à destination des enfants en CE1, CE2, CM1 et CM2. Vous trouverez en premier lieu une leçon complète sur le pluriel des noms propres ci-dessous. Nous proposons également en fin de page une série d’exercices d’évaluation sur le pluriel des noms propres pour les CE1, CE2, CM1 et CM2 à imprimer ou télécharger gratuitement au format PDF.


Le concept Epopia

Concept original, unique et innovant, Epopia insuffle le plaisir de la lecture et de l'écriture aux enfants de 5 à 10 ans ! Découvrez ce jeu littéraire qui fait lire, écrire et progresser les filles et garçons de la GS au CM2 tout en stimulant leur créativité !

Découvrir le concept

Leçon sur le pluriel des noms propres niveau CE1 CE2 CM1 CM2

Leçon : le pluriel des noms propres (CE1 – CE2 – CM1 – CM2)

Les noms propres servent à indiquer :

  • des personnes uniques (Marion et Maëlle sont soeurs)
  • des lieux géographiques uniques (l’Europe, la France, la Méditerranée)
  • des marques déposées uniques (Toyota, Nintendo)
  • des titres d’oeuvres ou de journaux (Mon Quotidien, Toboggan, Germinal)

Ils ne prennent généralement pas la marque du pluriel et s’écrivent avec une majuscule. Pour autant, on peut noter quelques exceptions.

Les noms de personnes

On distingue les noms de familles illustres de ceux et de celles qui ne le sont pas. Ainsi, les noms de familles historiques ou royales (les Bourbons, les Capets) conservent leur majuscules mais prennent un « s » au pluriel.

En revanche, les familles non connues gardent la majuscule et ne prennent pas la marque du pluriel (les Durand viennent d’emménager dans l’immeuble).

De même, lorsqu’on veut parler des différents membres d’une famille qui n’est pas historique, le nom de famille conserve sa majuscule et ne prend pas la marque du pluriel (les soeurs Tatin ont créé la tarte Tatin).

Lorsqu’un nom propre sert à désigner un personnage qui sert de référence il se transforme en nom commun, conserve sa majuscule et prend la marque du pluriel. On pourrait écrire « des hommes comme » (j’ai vu des Pasteurs, ils se comportent comme des Attilas).

Les noms propres précédés d’un article au pluriel, à condition qu’ils ne désignent qu’une seule personne ou un seul nom de marque, ne prennent pas la marque du pluriel (les Toyota et autres Peugeot sont très prisées des Français, les Picasso et les Dali furent les premiers tableaux à être saisis pendant la seconde guerre mondiale).

Les noms propres comportant un article singulier (Le Nôtre, La Boétie) sont invariables au pluriel.

Les noms de personnes ou d’êtres qui désignent des œuvres d’art prennent la marque du pluriel (il a admiré de nombreux Hercules lors de son voyage en Grèce).

Les noms géographiques

Les noms désignant plusieurs pays, fleuves, rivières de même nom s’accordent au pluriel (il y a deux Amériques : l’Amérique du nord et l’Amérique du sud). De même lorsqu’un même nom sert à nommer deux lieux différents (il y a plusieurs Verneuils en France : Verneuil sur Seine, Verneuil sur Havre…).

Ces noms de lieux restent invariables lorsqu’ils font référence à des réalités géographiques ou sociales différentes mais dans un seul lieu ( il y a deux France, celle des nantis et celle des pauvres).

Les noms propres désignant des peuples prennent la marque du pluriel (les Espagnols, les Italiens.)

Pour aller plus loin

Les noms de journaux, de revues, titres de romans, pièces de théâtre, sont toujours invariables et prennent la majuscule (les Libération)

Les noms de fromage ou de vin provenant de régions géographiques telles que la Brie ou la Bourgogne se déclinent au pluriel et perdent leur majuscule (les bries proposés étaient servis avec des bourgognes de grande qualité).

En revanche, lorsqu’on a affaire à un nom composé, le mot reste invariable au pluriel (nous avons dégusté des saint nectaire vraiment délicieux).

En résumé, ce qu’il faut prendre en compte pour le pluriel des noms propres, c’est l’unicité du terme, de la situation ou bien encore du mouvement auxquels ils font référence, la généralisation de certains noms qui servent de modèles.

À noter que les noms de jours et de mois sont des noms communs et prennent systématiquement la marque du pluriel.


Exercices et évaluation sur le pluriel des noms propres CE1 CE2 CM1 CM2

Le pluriel des noms propres (CE1 – CE2 – CM1 – CM2) : fiche d’exercices & d’évaluation à imprimer

La fiche d’exercices est en cours de création, à découvrir prochainement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *