Facebook PixelUne nouvelle vidéo qui va faire aimer la lecture ! - Le blog Epopia

Une nouvelle vidéo qui va faire aimer la lecture !

Afin de faire connaître Epopia et de donner un aperçu concret de son fonctionnement et de ses effets, nous avons décidé de publier une nouvelle vidéo de présentation. Suite à vos commentaires et vos conseils, sur la base de la première version publiée en septembre dernier, notre graphiste-vidéaste, Baptiste Perille, a procédé à un nouveau montage de ce teaser, désormais beaucoup plus dynamique et, nous l’espérons, plus explicite. Et pour les plus circonspects, nous proposons également ci-dessous une petite lecture commentée de cette œuvre. Visionnez et commentez !


Le concept Epopia

Epopia fait lire et écrire les enfants, de 5 à 10 ans, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Partagez le goût de l'écriture et de la lecture avec votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Découvrir le concept

Comme vous avez pu le découvrir, nous avons été très sensibles à vos différentes remarques. Avec le recul, effectivement, la position statique des parents ainsi que leurs textes alourdissaient la narration tout en apportant une touche publicitaire peu appréciée. Nous avons ainsi décidé de supprimer les passages des parents et de les remplacer par des titres plus explicites sur ce qu’est Epopia (des histoires dans votre boîte aux lettres pour donner envie de lire et d’écrire). Nous remercions malgré tous nos deux généreux parents qui se sont prêtés au jeu et qui avaient accepté de dire nos textes finalement coupés : on vous aime !

Une vidéo à double lecture

Mais au delà de la représentation de l’effet Epopia sur les enfants, cette vidéo tente d’expliciter différentes qualités d’Epopia à l’aide de quelques légers détails qui vous ont parfois étonnés ou interrogés. Pour les plus curieux qui ont déjà visionné plusieurs fois cette vidéo et qui continuent de douter, voici les principaux sous-entendus :

Epopia, c’est pour les filles et les garçons

Naturellement, si nous voyons d’abord un garçon lire, puis ensuite une fille écrire, c’est bien pour expliciter qu’Epopia est destiné aussi bien aux garçons qu’aux filles et que tous les enfants apprécient l’expérience. Cependant, cet enchaînement peut être source de malentendu, donc je vous précise que non, la jeune reine ne répond pas à l’histoire du jeune roi ; chacun vit sa propre histoire.

Epopia, c’est pour les enfants âgés de 5 à 12 ans

La différence d’âge entre les enfants est également marquante et elle est bien là pour signifier que les lettres s’adressent aussi bien aux enfants qui découvrent la lecture qu’aux plus grands, déjà autonomes en lecture comme en écriture. Et si une même histoire peut plaire à différents âges, c’est parce que les textes sont différents et s’adaptent au niveau de lecture de chaque enfant : du jamais vu !

le jeune garçon lit sa lettrela jeune fille écrit sa réponse

Epopia, ce sont des histoires personnalisées

Lorsque le jeune garçon lit sa lettre, on découvre dans l’histoire un jeune roi habillé en rouge, tout comme le petit lecteur, et dont la salle du trône est intégralement colorée en rouge. De même, lorsque la grande fille au T-shirt bleu rédige sa réponse, on découvre dans l’histoire une reine habillée en bleu qui trône dans une salle décorée en bleu. C’est donc bien tout le décor de l’histoire qui vient s’adapter aux goûts de l’enfant, comme ici, sa couleur préférée. Ce n’est qu’un petit exemple de la puissance de la personnalisation d’Epopia ; nous parlons même d’histoires sur-mesure ! En effet, quel livre personnalisé permet aujourd’hui à l’enfant de rencontrer des personnages qui détestent les même plats que lui ou encore de pouvoir créer son propre animal de compagnie (choix de l’espèce, du sexe, du nom) pour ensuite le retrouver tout au long de ses aventures dans des textes parfaitement cohérents ?

le garcon est roi de son royaumela fille est reine de son royaume

Epopia, ce sont des histoires interactives

Alors que le jeune garçon lit son courrier, on découvre une histoire dans laquelle le jeune roi est passif et voit se dérouler les événements. A contrario, lorsque la jeune lectrice s’arme de son stylo, elle devient alors actrice de l’histoire. C’est elle qui désigne le chevalier et ordonne donc à la magicienne de le télé-transporter près de l’amuseur. C’est une parfaite illustration de la manière dont l’enfant prend en main son royaume depuis sa chambre et indique aux personnages ce qu’ils doivent faire pour progresser dans l’histoire. Ce sont les réponses de l’enfant qui décident de la suite de leur histoire !

Epopia, ce sont des histoires presque réelles

Enfin, cette histoire de fleur ne vous a certainement pas échappé. Maintenant, cela devient clair, la fleur est rouge pour le garçon car le rouge est sa couleur préférée, alors qu’elle est bleue pour la fille pour mieux s’adapter à ses propres goûts. Oui, mais ensuite, on découvre la jeune lectrice retournant son enveloppe et en faisant sortir une fleur bleue ; la même fleur que celle cueillie peu de temps avant par le chevalier. Cette scène est là pour présenter ce qui rend Epopia plus magique que n’importe quel autre support littéraire avant lui : l’histoire prend vie dans le monde réel. Ainsi, selon l’évolution de son aventure, le lecteur recevra des éléments de son histoire dans ses lettres : sa couronne de roi, une mèche de crin de cheval, des graines d’une fleur magique… Pour la première fois, des éléments imaginaires prennent vie et l’enfant pourra même faire pousser ses propres fleurs, à partir des graines venues de son lointain royaume magique.

le chevalier ceuille une fleurla fille recoit une vrai fleur

La scène de l’éléphant…

Pour ceux qui ont également visionné la première version de cette vidéo, cette dernière s’achevait par l’apparition de la petite sœur tenant en laisse un bébé éléphant en animation 2D. Le message que cette scène souhaitait faire passer était qu’Epopia ne se limitait pas à des histoires dans un univers médiéval, mais qu’il est également possible, par exemple, de vivre des aventures dans un grand parc animalier. Très statique et peu lisible, cette scène a finalement été coupée, même si la fusée finale continue de porter ce message de manière bien plus contrastée. En effet, on trouvait déjà des éléphants au temps médiéval, mais plus rarement des fusées :o)

la jeune fille a un elephant

Enfin, pour nos petits abonnés malins qui ont déjà vu cette vidéo, ça ne sert à rien de chercher votre Amuseur en fouillant dans toutes les grottes du royaume ; dans la vidéo, nous avons fusionné plusieurs histoires différentes en une seule afin de proposer un déroulé d’histoire représentatif. Lisez bien vos lettres, menez l’enquête et je suis certain que vous trouverez la clé de l’énigme !

le chevalier devant la grotte

Pour ceux qui n’ont jamais vu la première version, elle est encore disponible sur notre chaîne Youtube :

Si vous avez des critiques, remarques ou conseils pour améliorer nos vidéos, n’hésitez pas à nous en faire part en commentant cet article. Je vous annonce déjà que de nouvelles idées de vidéos sont en cours de réflexion de notre côté. Affaire à suivre !

Merci à Baptiste Perille pour la réalisation, le tournage, le montage et l’animation.
Merci à Raphaela pour le maquillage.
Merci à Pierre pour la prise de son.
Merci à Corentin Mager pour les illustrations.
Et merci à toute la famille Borschneck pour leur accueil, leur jeu d’acteur et leur sympathie légendaire !

photo_equipe_p

Plume

Plume

Messagère ailée, mascotte d'Epopia, Plume vous dévoile tous les dessous de notre projet littéraire innovant !

2 réactions sur “Une nouvelle vidéo qui va faire aimer la lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *