Facebook Pixel Skip to content

Pourquoi certains enfants n’aiment pas lire ?

Focus sur les principaux freins à la lecture

Pourquoi les enfants n'aiment pas lire ?

Tout petits, ils adoraient les livres, mais, depuis qu’ils ont appris à lire, les livres sont devenus leur ennemis. Ils ne les attirent plus, et les repoussent, même. Pourquoi nos chers enfants ont-ils tellement de mal à prendre goût à la lecture ?

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia transmet le plaisir de la lecture et de l’écriture aux enfants de 5 à 10 ans. Découvrez ce jeu littéraire qui a déjà fait lire et écrire avec passion plusieurs dizaines de milliers d’enfants dans le monde entier !

Je découvre le concept !

5 raisons de ne pas aimer lire pour un enfant !

Un enfant sur cinq sort du primaire avec des difficultés en lecture. La moitié des enfants, après le primaire, ne liront plus de livres par eux-mêmes. Nous allons examiner les 5 principaux freins à la lecture et comment ont peut les contourner facilement pour redonner envie de lire à nos enfants.

La lecture est une contrainte !

Mon enfant n'aime pas lire, que faire ?Avant de savoir lire, les livres étaient des réservoirs à histoires sans fin, que les enfants écoutaient avec passion. Mais maintenant qu’ils ont appris à lire, ils doivent lire eux-mêmes. On leur demande de lire les livres de l’école, on les incite à lire à la maison et, même l’histoire du soir, ils doivent désormais se la lire tout(e) seul(e). La lecture doit rester un plaisir. Ce passage de la lecture offerte gratuitement à l’exercice imposé est une des raisons principales du rejet. Là ou il y a de la contrainte, il n’y a pas de désir.

Il faut proposer souvent de nouvelles choses à lire à l’enfant, sans jamais le contraindre. Comme l’a écrit Daniel Pennac : « Le verbe lire ne supporte pas l’impératif. Aversion qu’il partage avec quelques autres : le verbe « aimer »… le verbe « rêver »… On peut toujours essayer, bien sûr. Allez-y : « Aime-moi ! » « Rêve ! » « Lis ! Mais lis donc, bon sang, je t’ordonne de lire ! » Résultat ? Néant. » (Daniel Pennac – Comme un Roman)

Les livres sont trop gros !

Raisons de ne pas aimer lireLe volume d’un livre est une véritable source d’angoisse pour un enfant. Plus il est gros, plus il sera long, plus il sera plein de descriptions, et plus l’enfant risque de s’ennuyer. Si votre enfant est déjà démotivé rien que par l’aspect extérieur du livre, il ne risque pas d’aller bien loin dans sa lecture.

Il faut proposer à votre enfant une montée en puissance très progressive. Commencez par des petits volumes, et n’augmentez la taille qu’au fur et à mesure, en proposant de nouveaux livres à votre enfant. Le poids du livre disparaît complètement une fois que le lecteur est immergé dans l’histoire, c’est pourquoi il peut être très intéressant de lui proposer des séries de livres. Avec des sagas comme Harry Potter, on a vu des enfants réticents au démarrage lire doucement le premier tome avant d’être pris dans l’univers fantastique et de dévorer littéralement les tomes suivants, pourtant de plus en plus gros.

La newsletter qui fait lire les enfants !

Recevez chaque semaine des articles dédiés à la lecture et la littérature !

Vous êtes ?

On ne sait plus qui on est !

Ne pas aimer les livres quand on est enfantC’est un problème récurrent, mais souvent oublié par les adultes qui n’ont plus ce souci depuis longtemps. Quand on lit un livre, où est-on ? Sommes-nous le héros auquel on s’identifie ? Vivons-nous les aventures à travers lui ? Sommes-nous juste là, debout au milieu de la scène, à regarder les événements se dérouler d’un œil extérieur ? Sommes-nous avec le narrateur, en dialogue avec lui qui nous raconte l’histoire ? Sommes-nous avec l’auteur en train de lui demander pourquoi il a écrit comme ceci, pourquoi il a décidé qu’un personnage serait comme cela, comment va finir son histoire ?

Cette question apparemment anodine, et même plutôt accessoire, peut être une véritable source d’angoisse pour l’enfant lecteur. Quand on ne sait pas où se placer par rapport à l’histoire, quand on change de place trop souvent, on peut ressentir un véritable mal-être. Alors que pour l’adulte, le livre permet de vivre mille vies, pour l’enfant, il peut être un traquenard dans lequel il se perd lui-même.

Afin de surmonter cette difficulté, il est important de discuter avec son enfant de sa lecture, de lui demander son point de vue, de lui faire prendre conscience de son propre recul par rapport à l’histoire, afin qu’il ait bien conscience qu’il ne s’est pas perdu lui-même dans le livre, mais qu’il s’est, au contraire, enrichi.

Les livres, c’est trop difficile !

Difficulté de lire un livre pour un enfantLes parents sont souvent regardants quant au type de lecture de leurs enfants. Nous voulons qu’ils lisent des livres, mais eux ne lisent que des bandes dessinées et des mangas. S’il ne lisent pas de livres, cela ne veut absolument pas dire qu’ils n’aiment pas lire. Lire des BD, c’est lire ! Et s’il lit de petits albums, puis de plus grands, puis des albums avec de plus en plus de texte, il s’achemine bien doucement mais sûrement vers le livre. Il est inutile d’attendre d’un enfant qu’il aime lire les livres, car cela ne va pas de soi.

La lecture demande de la concentration, c’est une activité intellectuelle contraignante. Nous-mêmes, à leur âge, la plupart des livres nous semblaient ennuyeux et repoussants. Le goût de la lecture est, pour la plupart, un long cheminement ponctué de belles rencontres et de belles découvertes qui nous permettent de nous rassurer et d’oser lire des choses qui semblent plus difficiles. Il faut donc les encourager à lire, tout ce qui peut les intéresser et quelque soit le format, tant qu’ils lisent, ils sont sur le chemin de l’amour du livre.

Lire, ça ne sert à rien !

La plupart des enfants qui ne lisent pas ont un point commun entre eux : les adultes qui les entourent ne lisent pas non plus. Les enfants veulent devenir grands et veulent faire comme les adultes. Si leurs modèles passent leur temps libre devant la télé, il est logique que l’enfant préfère la télé aux livres. Ils pensent que lire ne sert à rien car ils ne voient pas, autour d’eux des gens qui s’épanouissent grâce à la lecture. Mais si les parents, les grands-parents, les oncles et tantes, lisent des livres et discutent de leurs lectures, cela apparaîtra soudainement comme une activité intéressante.

Il ne reste plus qu’à laisser un peu partout dans la maison et à portée de main de vos enfants, des livres, de tous genres, sur des thèmes différents. Ils vont aux toilettes et hop, il y a un livre qui y traîne. Dans leur chambre, il y a des livres, au salon, il y a des livres, etc… Si l’enfant est entouré de livres et d’adultes qui lisent, il s’intéressera tôt ou tard à la lecture et y prendra goût.

Epopia pour transmettre la passion de la lecture !

Aimer lire avec EpopiaEn développant Epopia, nous avons eu à cœur de proposer des réponses innovantes à l’ensemble de ces freins à la lecture. C’est notamment pour cela qu’Epopia se présente comme un jeu pour l’enfant, afin qu’il n’y perçoive aucune contrainte. Personne ne lui demande de lire, c’est l’histoire qui a besoin de lui. Les textes arrivent également lettres après lettres, et l’enfant ne se rend absolument pas compte de l’importance du volume de lecture qu’il est en train de dévorer. Nos histoires sont immersives, et donnent une place et un rôle clair à l’enfant : il est réellement le héros de l’histoire, depuis son salon et les personnages s’adressent à lui. Et puis, si les parents veulent mettre des livres partout, nous nous chargeons de laisser traîner un peu de lecture dans sa boîte aux lettres !

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia fait lire et écrire les enfants du CP au CM2, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Partagez le goût de l’écriture et de la lecture avec votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Je découvre Epopia !

5 Comments

  1. C’est super intéressant !

    La n°3, une fois qu’on y réfléchit, en fait, ça parait évident. Trouver sa place dans le texte, avoir peur d’y perdre son identité… ce sont des peurs vertigineuses que l’adulte ne peut plus appréhender.

  2. Je me reconnais énormément dans ce texte.
    Enfant, les gros volumes me faisaient toujours peur. Et je lisais beaucoup de bandes dessinées mais personnes ne comprenait que c’était aussi de la lecture. Pourtant cela m’a aider à devenir un gros lecteur.
    Et aujourd’hui, les mangas, c’est pareille. Il faut encourager les enfants à en lire si c’est ça qui peu les amener à la lecture.

  3. Tout d’abord merci pour ce bel article qui met les choses au clair pour tous les parents. C’est plein de sagesse 🙂

    Ensuite, je voulais vous dire que j’adore votre idée d’envoyer des lettres aux enfants pour les amener dans la lecture et leur donner le goût de lire. Je pense que c’est un très bon moyens, motivants et amusant pour les enfants et qu’effectivement, ça répond très bien à toutes les problématiques d’accès à la lecture pour les enfants.

    Vraiment merci pour votre travail 🙂

  4. Donner une place clair à l’enfant dans le livre, c’est effectivement une super idée. Et puis qui n’aurait pas aimé être héro de sa propre histoire, roi de son propre royaume ?

    Par contre, Harry Potter, ça n’a pas marché avec tout les enfants, même si, au delà du succès de librairie, ça a surement entrainé de nombreux enfants dans la lecture. Du coup, faire du livre un peu différemment, c’est une très bonne initiative. Plus il y aura de formats différents proposés, plus on pourra être sure que chaque enfant trouve sa bonne clé pour découvrir le plaisir de lire !

  5. Je me pose des questions, mon enfant a 14 ans et ne lit pas, avez vous des idées ? il ne lit que des livres imposés par le professeur de français ! comment l’inciter à lire un magazine, un livre?
    Merci


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient également vous intéresser...
Rechercher un article
Epopia, le jeu littéraire qui fait lire, écrire et rêver les enfants de 5 à 10 ans !

Concept original, unique et innovant, Epopia insuffle le plaisir de la lecture et de l'écriture aux 5 - 10 ans ! Découvrez ce jeu littéraire qui fait lire, écrire et progresser les enfants du CP au CM2 tout en stimulant leur créativité !

Découvrir le concept !
+ de 1000 classes du CP au CM2 ont déjà utilisé Epopia comme support pédagogique !
Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !

Epopia, le jeu de rôle littéraire intelligent et "sans écran" qui fait rêver les 5 - 10 ans !
Je suis parent, je découvre le concept !Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !