Facebook PixelL'histoire de la couronne des héros d'Epopia - Le blog Epopia

L’histoire de la couronne des héros d’Epopia

En tant que grande impératrice des courriers d’Epopia, même si j’adore porter ma casquette de factrice, j’aime aussi de temps en temps mettre ma jolie couronne ! Elle m’inspire pour trouver de nouvelles idées et accompagner les aventuriers qui dirigent leur Royaume ! Grâce à elle, je me sens moi aussi l’héroïne de ma citadelle. Mais comment a été créée la couronne que reçoivent vos enfants dans leur courrier ? Epopia vous révèle tous ses petits secrets !


Le concept Epopia

Epopia - Mon Royaume

Découvrir la vie de château, le rôle de souverain et la culture médiévale.

Votre enfant rêve d'être roi, reine et aime les châteaux forts et les chevaliers ? Propulsez-le à la tête de son propre Royaume pour prendre de grandes décisions et vivre de grandes aventures !

Je découvre cette aventure

Une couronne chargée d’histoire

Très tôt, nous avons décidé d’offrir à chaque enfant, héros de l’histoire médiévale, leur couronne de roi et de reine. Cependant, nous ne voulions pas d’une simple couronne que l’on trouve dans la galette des rois et une vraie couronne rentrait difficilement dans l’enveloppe !

couronne-1Corentin, notre illustrateur, s’est penché alors sérieusement sur cette question. Après une recherche approfondie est née la première version de notre couronne : argentée, avec son double crénelage.

Ce choix a été édicté par le réalisme historique car, à l’époque, les couronnes n’étaient pas en or, comme tout le monde semble le penser, mais en argent ou en bronze la plupart du temps. De plus, les fleurs de lys étaient un symbole tardif de la royauté et ne se retrouvaient pas sur les couronnes du Moyen Âge. On y trouvait généralement à la place plusieurs rangées de crénelages qui se succédaient.

Notre design a été choisi afin d’être le plus réaliste possible, même s’il peut paraître imposant ! Alors pour ceux qui trouverait la couronne trop massive, nous avons également proposé une découpe alternative au dos, afin de supprimer le double crénelage et de s’approcher davantage d’une tiare.

couronne-1-dos

Une fabrication difficile

Cette couronne qui devait être imprimée sur un papier teinté dans la masse argenté l’a finalement été sur un papier gris métallisé, à notre grand désarroi. Le rendu n’était pas aussi brillant que ce que l’on souhaitait !

De plus, les formes de découpes et de gaufrage (qui donnent l’effet volume) furent un véritable parcours du combattant à créer, malgré des partenaires locaux sévèrement sélectionnés.

Ainsi, après avoir épuisé notre premier stock, impossible d’en réimprimer de nouvelles. Nous avons dû abandonner le gaufrage et, une fois encore, le papier ne fut pas le papier métallique voulu, mais un papier argenté pailleté.

couronne-2

Une évolution constante

Fin 2015, toujours insatisfait, Baptiste, notre graphiste, décida de redonner un coup de jeune à cette couronne. L’idée était d’alléger les volumes et de placer une gemme en son centre, qui pourrait, un peu plus loin dans l’histoire, être complétée par un autocollant brillant.

Différents emplacements ont également été prévus pour coller des petits diamants autocollants, mais nous n’avons pas encore trouvé d’orfèvres satisfaisants !

Parmi les améliorations effectuées, un nouveau dispositif d’attache a également été prévu afin de pouvoir fermer et ouvrir la couronne des dizaines de fois, sans jamais l’abîmer.

Enfin concernant la couleur, cette nouvelle impression fut la bonne et le papier est désormais bien le pantone argenté recherché qui reflète parfaitement la lumière, donnant un véritable effet métallique.

evolution-couronne

Ce nouveau design plus élaboré, s’est cependant révélé encore plus compliqué à gaufrer et à couper. Comme il n’y avait pas encore d’activité dans le premier courrier, nous avons donc décidé d’en faire un DIY (Do it Yourself) afin de laisser l’enfant et ses parents décider de la forme à donner à la couronne en choisissant un des deux traits de découpe proposé.

Ce nouveau design cache également une petite référence amusante : si vous regardez attentivement la partie centrale, vous noterez que deux grandes formes encadrent la partie centrale. Cette référence vous dit quelque chose ? Ils sont en effet directement inspirés du casque du chevalier du Pégase de Saint Seiya, dans les chevaliers du zodiaque !

Nous avons encore quelques idées pour poursuivre l’amélioration de la couronne et nous comptons bien la retravailler à nouveau ces prochains temps. Si vous avez également des propositions ou des idées, faites-en nous part en commentaires ! Et envoyez-nous des photos de vos aventuriers couronnés ! 

enfants aventure médiévale epopia

Plume

Plume

Messagère ailée, mascotte d'Epopia, Plume vous dévoile tous les dessous de notre projet littéraire innovant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *