Facebook Pixel Skip to content

L’histoire du logo d’Epopia !

Histoire du logo d'Epopia

Au cours de leur histoire, toutes les sociétés modifient leur logo pour coller à leur évolution ainsi qu’à l’air du temps. Epopia a déjà changé 9 fois de logo… Dans cet article, nous retraçons l’histoire de la société à travers ses différents logos successifs !

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia transmet le plaisir de la lecture et de l’écriture aux enfants de 5 à 10 ans. Découvrez ce jeu littéraire qui a déjà fait lire et écrire avec passion plusieurs dizaines de milliers d’enfants dans le monde entier !

Je découvre le concept !

La genèse du logo « Rêve aux Lettres » (2011)

Les plus anciens s’en souviennent, Epopia n’a pas toujours été Epopia, mais s’appelait initialement « Rêve aux Lettres ». Ce projet est né de l’imagination de Rémy Perla et a lentement germé durant une première année de travail, dans le secret de sa cave… Ou plutôt de sa rêve-cave. Pas graphiste pour un sou, il a alors créé, à partir de simples couper/coller sur son vieux programme Paint, un premier logo minimaliste en forme de château.

Logo epopia 1

Le choix du château fort venait soutenir l’univers de la première histoire qui se déroulait dans une ambiance médiévale-fantastique et était un clin d’œil au célèbre château de Disney avec sa grande porte qui s’ouvre sur le monde de l’imagination. Les drapeaux tricolores en haut des tours avaient également une fonction spécifique. Outre le fait d’appuyer sur l’aspect « Made in France » du produit, l’idée était de décliner rapidement le concept dans différentes langues et de pouvoir également créer des ponts entre ces langues en utilisant le courrier pour apprendre l’anglais aux petits français ou encore le français aux petits allemands. Ainsi, le drapeau de gauche aurait pu représenter le pays et la langue natale de l’enfant et celui de droite, la langue vers laquelle on allait le faire cheminer.

En dessous, le nom de la marque dans une typographie ronde devait rappeler une écriture d’enfant, tout en restant très facilement lisible.

Cadeau royal du premier fan (2012)

En novembre 2012, le projet était présenté pour la première fois au public à l’occasion du Startup Weekend Strasbourg et a rapidement soulevé un vif intérêt auprès des participants. Le weekend avançant, de nombreuses personnes venaient à la rencontre de l’équipe pour en apprendre davantage sur ce concept épistolaire. L’un de ces participants enthousiaste a pointé le bout de son nez le dernier jour, peu de temps avant le pitch final, et nous a expliqué adorer l’idée et regretter d’être déjà engagé avec une autre équipe et de ne pas pouvoir se joindre à nous. Il avait cependant pris le temps, durant le weekend, de réfléchir à un logo et nous l’offrait ainsi, tout cuit et bien fini.

Epopia logo 2

Ce second logo représentait un parchemin légèrement plié, surplombé d’une couronne. À travers cette composition, deux aspects étaient mis en avant : tout d’abord la notion physique du papier, ouvrant ainsi sur la correspondance postale, mais également la couronne, symbole du rôle principal que l’enfant est invité à occuper dans notre première aventure. C’était donc un mix très intéressant entre l’expérience inédite proposée à l’enfant et le moyen original de l’y faire entrer.

Naturellement, ce logo surclassant en tout point celui bricolé par Rémy, nous l’avons adopté dans la seconde et ajouté dans la présentation finale du projet. Quelques heures plus tard, le projet était sacré lauréat et l’aventure commençait pour de bon !

L’apparition du timbre (2013)

Les mois suivants, nous avons réuni toute une équipe autour du projet et Benjamin, un graphiste, a alors rejoint notre joyeuse bande. Le logo du Startup weekend était utilisé sur tous nos supports de l’époque, mais il a rapidement montré ses premières faiblesses. Le principal problème était la forme de la construction avec une illustration très verticale au milieu et un énorme titre complètement horizontal en dessous, débordant largement de chaque côté, comme un T, mais à l’envers. N’ayant plus les fichiers d’origine pour le retravailler et le style très contemporain ne faisant pas l’unanimité, un troisième projet de logo fut mis en chantier.

Trois idées dominantes étaient ressorties des discussions : l’idée de mettre en avant le vecteur postal, car les gens, qui entendaient parler de courrier, pensaient souvent que l’on envoyait des emails ; l’idée de passer à une typo manuscrite, car notre objectif est de remettre un stylo dans les mains des enfants et de les faire écrire ; et finalement représenter l’idée d’outil pédagogique car c’est ainsi que nous définissions le mieux Epopia à l’époque. De ces différents besoins sont nées les idées de logo timbre et de lignes guides d’écriture pour aider les enfants à apprendre à écrire correctement.

Epopia logo 3

La couleur a également fait débat car nous voulions choisir une dominante qui soit la plus parlante pour tous. À force de parler d’écriture manuscrite, de ligne d’écriture et de stylo, la couleur bleue s’est imposée à nous et plus précisément le bleu « Waterman » qui est la couleur des cartouches des stylos-plume. Cette couleur a immédiatement fait l’unanimité et a été utilisée pour le fond du logo.

Une cure de jouvence graphique (2013)

La vie de ce troisième logo a été encore plus courte que celle du second car de nouveaux défauts majeurs nous ont rapidement sauté aux yeux à l’usage. Tout d’abord, les bords :  les contours des timbres étaient blancs comme ceux du logo, mais ce dernier avait vocation à s’afficher très souvent sur des fonds blancs, faisant quasiment disparaître la forme de timbre et ne laissant plus apparaître qu’un simple rectangle bleu. Arrrgh ! De plus, la typo utilisée était trop complexe et rendait le logo très difficilement lisible une fois rétréci. Enfin, comme vous vous en êtes vous-même rendu compte au premier coup d’œil, ce rectangle droit avec ses lignes d’écriture droites lui donnait un air outrageusement stricte et froid… alors que c’était un projet débordant de rêve et de magie.

C’est Baptiste Perille, nouveau graphiste au sein de l’équipe, qui s’est attelé à la création de notre quatrième logo. Nous avons souhaité conserver le timbre, le bleu et la typo manuscrite qui nous semblaient faire véritablement sens, mais il fallut, hélas, abandonner nos lignes d’écriture beaucoup trop strictes. Baptiste stylisa le timbre et donna aussi un véritable coup de jeune au logo en le tournant légèrement pour le rendre plus dynamique. Ce quatrième logo, né en octobre 2013, est à ce jour celui qui détient le record de longévité avec quasiment deux années d’utilisation continue !

Epopia logo 4

Une agence de communication à la rescousse (2015)

Armé de notre nouveau logo, et peut-être un petit peu grâce à lui, le projet a fait un bond de géant. En février 2014, des enfants testaient un premier prototype d’Epopia et en mai 2014, le journal La Tribune nous remettait le prix du Jeune Entrepreneur 2014. Et, cerise sur le gâteau, au cours de la cérémonie, Yannick Bolloré, le président de l’agence Havas, nous annonça qu’il nous offrait un accompagnement gratuit sur notre communication. Ce cadeau arrivait un peu tôt pour nous car le projet n’était officiellement lancé que 4 mois plus tard. Ce n’est donc qu’un an plus tard, en avril 2015, que nous sommes revenus vers l’équipe d’Havas pour enfin travailler ensemble. Sept mois plus tôt, nous avions lancé Epopia dans le grand bain, notre second logo-timbre harmonieusement mis en scène sur notre nouveau site dans une ambiance très bleutée (toujours notre bleu Waterman).

Epopia logo 5

Après un démarrage très réussi, nous avons commencé à mieux appréhender le profil de nos clients. Nous avons notamment découvert que 80% de nos clients étaient des clientes ! Devant la difficulté à convaincre de nouveaux clients, nous avons pensé que nous faisions peut-être graphiquement fausse route. Ce qui plaisait à notre équipe (L’histoire sans fin, Lanfeust, les jeux de rôles, etc.) n’était pas forcément en phase avec les goûts de nos parents-clients. Nous avons donc décidé de prendre un virage graphique à 90° et de quitter notre univers un peu trop connoté « garçon ». Oui, le bleu ce n’est pas que pour les garçons, nous sommes bien d’accord ! Hélas, quand un visiteur découvre un site tout bleu, la première idée est souvent que ce site s’adresse avant tout aux garçons… Alors qu’en vérité, c’est que nous sommes des fans des schtroumpfs ! Nous avons alors choisi d’adopter un style beaucoup plus léger et consensuel afin de diminuer les frictions et rendre notre présentation plus simple.

C’est au beau milieu de cette réflexion que nous avons commencé à travailler avec l’équipe d’Havas. Après avoir présenté notre volonté, ils nous ont proposé toute une série d’éléments cohérents avec cette nouvelle vision, dont une panoplie de logos. La plupart de ces propositions reprenait l’idée du timbre, dans des styles ultra-contemporain (et même parfois vraiment bizarres) mais, au milieu de ces propositions, se cachait une timide petite silhouette enfantine jetant un avion en papier.

Cette proposition fit mouche car elle répondait à deux grandes préoccupations : signifier qu’Epopia, c’est pour les enfants, ce que cette silhouette unisexe, agréablement désuète dans sa robe classique ou ce qui pourrait être un ancien tablier d’écolier, représentait particulièrement ; mais également toujours appuyer sur cette notion physique de papier afin que les gens comprennent bien que non, nous n’envoyons pas des emails aux enfants, mais bien de véritables lettres, par La Poste. Après un grand débat au sein de l’équipe (notamment concernant la forme du R majuscule) et plusieurs allers-retours avec l’équipe d’Havas, nous avons adopté ce qui deviendra notre cinquième logo.

Epopia logo 6

Grande révolution, le bleu « Waterman » tirait sa révérence, remplacé par un vert beaucoup plus tendance, « turquoise mais légèrement mentholé ». Sur les fondations de cette nouvelle couleur dominante, nous avons redéfini l’ensemble de notre charte graphique et développé un nouveau site pour accompagner notre nouvelle image. En août 2015, le site et le nouveau logo étaient présentés au monde.

Epopia logo 7

Le logo se décline au fil de l’eau (2015 – 2016)

Peu de temps après son adoption, l’équipe a dû relever un nouveau défi : le développement à l’international. En effet, à l’occasion du lancement de notre première campagne vers l’étranger, nous avons rencontré un énorme problème : notre nom de l’époque « Rêve aux Lettres », trop long, trop complexe, avec des accents, était absolument impossible à exporter. La décision a été prise de déposer une nouvelle marque, « Dream Letters » et le logo s’est alors décliné afin d’épouser ce nouveau patronyme.

Epopia logo 8

Cette réflexion a continué son bonhomme de chemin dans nos têtes et, quelques mois plus tard, il était évident qu’il fallait absolument changer de nom au plus vite. Après une grande réflexion et, avec le soutien et les conseils de toute la communauté, le projet a été rebaptisé « Epopia ». Encore une fois, le logo devait évoluer pour accompagner cette transition. Un premier logo a donc vu rapidement le jour, reprenant exactement le même design, mais avec « Epopia » en nom principal et « Rêve aux Lettres » en sous-titres, pour ne pas trop attrister les habitués.  Six mois plus tard, la version définitive, sans le sous-titre, prenait définitivement sa place.

Epopia logo 9

Le swag contre-attaque

Si vous avez lu toute cette longue tirade, vous vous demandez surement : mais pourquoi ? Pourquoi vouloir encore le changer ? C’est pour que le quatrième logo conserve son record de longévité ?

Relisez bien le cinquième chapitre et vous comprendrez qu’en 2015, nous avons fait une erreur monumentale ! Vous ne voyez pas ? Mais si, ce virage à 90°, c’était vraiment une très très mauvaise idéeEn 2015, nous avons décidé d’abandonner un style cohérent avec nos histoires et nos goûts, pour nous plier aux goûts fantasmés de nos clients (qui sont les parents, pas les enfants). Mais, Epopia, c’est pensé et fait pour les enfants, pas pour les parents ! Si un parent cherche quelque chose pour son enfant, il trouvera normal d’arriver sur un site aux couleurs enfantines. C’est la preuve que derrière ce site se cache une équipe qui connaît les enfants et qui saura faire briller leurs yeux. Mais s’ils arrivent sur un site qui ressemble à une pub pour du parfum, ils penseront que ce site ne s’adresse pas aux enfants et ils iront chercher ailleurs…

Après un long travail d’introspection, éclairés par les conseils de la Swag-team de The Family, nous nous sommes rendu compte que nous faisions véritablement fausse route. Ce que nous offrons, c’est une expérience magique pour faire rêver les enfants. Ce que nous adorons, ce sont les univers magiques qui font rêver. Ce que nous présentions sur notre site et à travers notre logo, c’était un produit pastel et vaporeux, à mille lieues des rires et des rêves, des héros et des héroïnes de nos aventures. Une fois que ces évidences vous ont sauté aux yeux, vous ne voyez plus que ça et vous n’avez plus le choix : il faut opérer une nouvelle révolution, remettre de la cohérence et rendre à Epopia ses belles couleurs. Cette révolution concerne tous les différents aspects du projet, et notamment le logo.

Un nouvel espoir (2017)

Après un temps de réflexion, nous avons identifié les idées fortes que nous voulions désormais porter :  Epopia c’est du fun, car nos histoires sont de plus en plus inventives et amusantes, Epopia c’est la magie, car c’est une idée au cœur de notre concept et puis Epopia c’est du fait-mainpar un enfant, pour les enfants, car nous envoyons de véritables lettres postales et les enfants doivent prendre leur stylo pour y répondre eux-mêmes. De plus, nous avons beaucoup appris de nos erreurs passées et nous sommes désormais particulièrement vigilants sur la lisibilité du logo lorsqu’il est fortement rétréci .

Se remettant au travail, Baptiste a sorti ses plus belles plumes et a gribouillé sur des pages et des pages, le nom « Epopia » à l’encre de chine. Il souhaitait obtenir une sensation de dynamisme, en conservant de légères imperfections du manuscrit, mais sans donner l’idée de saleté ou d’amateurisme. Pour chevaucher cette fine calligraphie, il fallait encore choisir un emblème fédérateur. Ce symbole devait représenter toute la magie et le fun du concept et être dessiné et coloré à la main, dans un style enfantin, pour bien signifier que ce sont les enfants qui prennent la plume et les crayons de couleur.

Nous avons recueilli toutes les idées possibles et imaginables pour réaliser des prototypes et voir quelle idée fonctionnait le mieux : le château, la plume, la couronne, l’étoile, la baguette magique, la clé, l’arc-en-ciel, la fée, l’enveloppe… La plupart de ces essais furent des échecs. Parmi les rares emblèmes à tenir la route, le symbole de la « couronne » était le projet le plus prometteur. Nous avons également testé ces emblèmes seuls, car nous voulions pouvoir les utiliser comme signe de reconnaissance, sans texte. La couronne nous a alors posé un énorme souci.

En effet, une couronne pointue, toute seule, ressemble à une lame de scie, et donne une image de dureté et de danger. Si nous plions les piques, cela devient un chapeau de bouffon. Si nous arrondissons les piques, cela devient une main… Après quelques recherches, nous avons découvert que tout le monde rencontrait le même problème avec les couronnes et que la grande majorité des gens contournait cet écueil en ajoutant des boules aux sommets des piques. Nous avons testé cette hypothèse et nous l’avons détestée ! Nous avons alors tenté d’autres types de crénelage ou encore ajouté des joyaux, mais ces modifications devenaient illisibles en diminuant la taille de l’image.

Epopia logo 10

L’heure du choix final

Arrivés au terme de cette réflexion, nous avons décidé que ce serait à la communauté que reviendrait le dernier mot. C’est ainsi qu’un sondage sur Facebook a été initié fin janvier 2017, présentant les 4 hypothèses les plus tenables : 1. la couronne courbée, 2. l’étoile, 3. la couronne à piques, 4. l’ancien logo. Pourquoi l’ancien logo ? Parce que nous savions que de nombreuses personnes y étaient attachées et allaient demander de le conserver. Il nous a donc semblé plus honnête de l’intégrer au sondage afin que les gens puissent également choisir le statut quo. Cette présentation a cependant entraîné un léger biais car, entouré des trois nouveaux logos, l’ancien était davantage mis en valeur.

Dès sa mise en ligne, le sondage a vu ses participations grimper en flèche et les résultats étaient étonnants : la couronne courbée et l’ancien logo étaient au coude à coude. Successivement rattrapés l’un par l’autre, ils ont fait la course côte à côte pendant plusieurs jours, sans qu’aucun des deux ne prennent jamais de véritable avance. Après près de 36h de votes, plus de 1000 personnes avaient donné leur avis et l’écart entre les deux logos n’était que de deux toutes petites voix !!!

Surpris, nous avons pris le temps d’analyser les résultats et de lire l’ensemble des commentaires afin de prendre la meilleure décision. Notre volonté de changement était clairement affichée et malgré un nombre impressionnant de voix pour l’ancien logo, une large majorité s’était prononcée pour l’une des 3 nouvelles propositions, démontrant un soutien largement majoritaire pour l’idée de changement (60%). Sans compter que, dans les commentaires, de nombreuses personnes votant pour l’ancien logo, proposaient tout de même de le modifier.

En lisant les commentaires, nous avons également définitivement enterré la proposition de l’étoile. En effet, dès qu’un internaute nous a écrit qu’une « étoile jaune » n’est pas un super symbole, la référence historique nous a immédiatement sauté aux yeux et nous nous sommes sentis très bêtes. Moi qui pensait que l’étoile ressemblait trop à celle de Mario, je suis passé complètement à côté de ça ! La couronne à piques n’ayant recueilli que très peu de voix, il ne restait donc plus que la couronne courbée qui, ayant déjà recueillie le plus grand nombre de voix, se retrouvait, par cette logique, doublement légitimée pour devenir le nouveau logo d’Epopia !

Epopia logo 11

Un logo plus fun, positif, empathique, bienveillant ! (2019)

En juin 2019, tout s’accélère. Les écrivains d’Epopia mijotent deux toutes nouvelles histoires et, en plus, nous préparons notre première publicité à la télé… Cela ne semble peut-être pas grand-chose, mais pour une petite structure comme la nôtre, c’est énorme !

Le rythme s’intensifie et toute l’équipe est sur le pont. Nous avons peu de temps pour tout finaliser, mais tous les lutins sont embarqués dans l’aventure pour vous satisfaire ! Et comme nous n’avons pas le droit à l’erreur, on reprend à la base.

On s’est donc posé les bonnes questions. Qu’est ce qui nous anime chez Epopia ? Quelles sont nos valeurs ? Nos objectifs ? Ou encore tout simplement, pourquoi a-t-on créé ce nouveau média ?

Après de longues heures d’échanges, nous nous sommes tous retrouvés autour de notions clefs, tant sur les objectifs et ambitions de notre maison d’édition que sur ses valeurs. Et voici ce que nous pouvons désormais afficher haut et fort :

Epopia est la seule expérience personnalisée au monde où l’enfant est vraiment le héros à travers une aventure épistolaire réelle. Une expérience qui invite les enfants à développer leur imaginaire à travers la lecture et l’écriture. Nous avons la conviction que l’imagination et la créativité aident les enfants à grandir, et qu’en les projetant ainsi dans des récits imaginaires dont ils sont les héros, ils développent leur confiance en eux.

Stimuler l’imaginaire de l’enfant, toujours dans un cadre bienveillant où il se sent rassuré et valorisé, notamment grâce à une véritable interaction humaine et personnalisée. Toutes les lettres reçues sont lues par un lutin-écrivain : pas d’algorithme dans nos réponses, de l’humain !

De ce travail, forcément, a découlé une réflexion sur notre image. Nous voulons avoir une personnalité fun, positive et empathique. Nous avons donc interrogé au hasard plus de 1200 parents pour recueillir leurs avis. La bonne nouvelle, c’est que l’énorme majorité retrouve complètement nos valeurs dans le produit. Ouf !

Cependant, certains nous ont exprimé leur difficulté à franchir le pas. Pour quelqu’un qui ne connait pas nos histoires interactives, celles-ci peuvent paraître compliquées à comprendre, difficile à aborder avec son enfant. Là où nous souhaitions promouvoir un côté artisanal, nous sommes parfois perçus comme un produit d’apparence trop littéraire, voire élitiste. Donc pas forcément accessible à tout le monde. Autrement dit, pas vraiment l’image « fun, positive et empathique » que nous souhaitons !

Nous avons donc cherché à développer une image plus abordable, plus vivante, pour valoriser le côté « ludique » de notre aventure par correspondance. Car Epopia, c’est avant tout un jeu, accessible à tous !

Rassurez-vous, Epopia grandit mais le concept reste le même ! De merveilleuses aventures attendent toujours vos enfants au coin de la boîte aux lettres. Ce qui change, c’est essentiellement notre image. Alors on a travaillé, on s’est disputé, on s’est réconcilié… et on a avancé. Finalement, après de longs échanges, nous sommes tombés d’accord. C’est donc avec une grande joie – et une pointe de fierté, il faut l’avouer – que nous vous présentons notre nouveau logo ! On espère qu’il vous plaira autant qu’à nous 😊

Epopia logo 12

Comme vous le voyez, nous ne sommes jamais définitivement arc-boutés sur nos choix et toujours ouverts aux nouvelles idées et aux recommandations. N’hésitez pas à donner votre avis en commentaires ou à faire des propositions. L’aventure continue et nous sommes ravis qu’elle se poursuive à vos côtés pour offrir toujours plus de rêve et de magie aux enfants (ainsi qu’à vous, les parents) !

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia fait lire et écrire les enfants du CP au CM2, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Partagez le goût de l’écriture et de la lecture avec votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Je découvre Epopia !

1 Comment

  1. Merci de partager tout cela avec nous ! Epopia une épopée semée d’embuches où les personnages trouvent toujours une nouvelle issue, un passage dérobé, un nouveau traitement pour animer la magie !
    Bravo et bonne continuation !


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur le projet Epopia !
Rechercher un article
Une immersion inédite dans le métier du journalisme pour les élèves du CM1 à la sixième.

Déjouer les fausses informations, comprendre un journal et écrire le sien : Epopia dévoile une nouvelle aventure où les élèves se transforment en apprentis journalistes. L’histoire est coéditée par une réelle équipe de rédaction.

Découvrir le concept !
+ de 1000 classes du CP au CM2 ont déjà utilisé Epopia comme support pédagogique !
Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !

Epopia, le jeu de rôle littéraire intelligent et "sans écran" qui fait rêver les 5 - 10 ans !
Je suis parent, je découvre le concept !Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !