Facebook Pixel Skip to content

Dans la peau d’un écrivain chez Epopia

Dans la peau d'un écrivain chez Epopia

Vous vous êtes sans doute déjà demandé qui créait la magie Epopia ? Aujourd’hui, nous levons un peu le voile sur ce mystère ! Henri nous explique qui envoie vraiment les courriers aux enfants d’Epopia. Écrivain et rédacteur, il répond à toutes les questions fantasques, drôles ou inquiètes de Nos jeunes Altesses Royales.

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia transmet le plaisir de la lecture et de l’écriture aux enfants de 5 à 10 ans. Découvrez ce jeu littéraire qui a déjà fait lire et écrire avec passion plusieurs dizaines de milliers d’enfants dans le monde entier !

Je découvre le concept !

Bonjour, Henri, tu es l’homme de l’ombre du royaume. Peux-tu nous dire en quoi consiste ta mission ?

J’ouvre et je lis tous les courriers que les enfants m’envoient. Je prends le temps de répondre à chacun de manière très personnalisée. Les enfants ont beaucoup d’imagination et posent énormément de questions. La plupart ne sont pas prévues dans l’histoire initiale ! Je m’adapte à chaque enfant et à son univers tout en transmettant nos valeurs :

  • L’enfant est le héros et c’est toujours lui qui décide. Mon rôle est de lui expliquer les conséquences de ses décisions sur le royaume. Je pense en particulier à un petit roi qui a très envie de conquêtes. Si malgré mes explications, il souhaite la guerre, le royaume guerroiera !
  • Chaque enfant a des ressources pour régler ses difficultés. Certains enfants demandent de l’aide parce qu’ils s’ennuient ou pour résoudre des problèmes qu’ils rencontrent dans la vie réelle. Je les aide à trouver leurs propres solutions.
  • L’égalité fille/garçon
  • La tolérance et l’empathie

Tu sembles passionné par ce que tu fais !

C’est exactement ça ! J’ai pu allier mon métier et ma passion, j’adore lire, écrire et c’est pour moi un vrai bonheur de répondre à chaque enfant, j’attends aussi avec impatience de lire leurs réponses à mes lettres.

Lettres écrivain Epopia

Chaque lettre que tu reçois est différente. Dois-tu imaginer une suite pour chaque enfant ?

’histoire est déjà écrite, mais elle est tellement personnalisable que finalement selon les choix de l’enfant, chaque histoire est unique. Aujourd’hui, je peux dire que je réponds au cas par cas, car les enfants cassent toujours les règles.

Les enfants ont toujours beaucoup de questions, certains demandent comment va leur animal de compagnie, d’autres des potions magiques pour résoudre les petits problèmes qu’ils rencontrent à l’école par exemple, ça me fait toujours plaisir de voir l’importance que les lettres prennent pour eux.

On imagine que tu reçois des lettres très différentes selon l’âge ou le sexe de l’enfant ?

Évidemment, les plus petits nous envoient beaucoup de dessins. Certaines lettres sont très courtes, d’autres très longues. Les parents participent parfois en écrivant par exemple une lettre à trou que l’enfant complète. Il y a vraiment de tout. Je reçois aussi beaucoup de cadeaux : des bonbons, des objets en pâte à sel, des colliers… Je remercie à chaque fois personnellement l’enfant.

On m’envoie également beaucoup de poèmes et de blagues qui sont souvent hilarantes. Je ne m’ennuie vraiment pas!

Où est-ce que tu puises ton inspiration pour leur répondre ?

Je suis un « lecteur boulimique » depuis que je suis petit. J’écoute beaucoup la radio, je joue aux jeux vidéo et je suis musicien. J’aime apprendre et découvrir de nouvelles choses qui m’inspirent ensuite dans l’écriture. L’imagination se travaille en se nourrissant sans cesse.

Henri écrivain Epopia

Est-ce que parfois c’est difficile de lire les lettres des enfants

Oui, c’est parfois dur. J’essaye toujours de comprendre ce que l’enfant a réellement voulu dire. Mais il faut avouer que parfois c’est difficile ! Surtout quand il manque des mots dans la phrase ou que l’écriture est très compliquée à déchiffrer. Ensuite, je dois adapter la réponse de l’enfant à son niveau de lecture et chaque mot, chaque phrase sont réfléchis. La réponse doit être claire, d’une syntaxe et d’une logique parfaite. Je fais également attention à la beauté de la langue.

As-tu quelques anecdotes à nous raconter ?

Je pense à ce petit garçon qui avait un cochon en animal de compagnie. Dans un de ses courriers, il nous a demandé quelque chose d’assez inattendu :
« C’est moi le roi, vous m’obéissez, je ne veux plus de mon cochon comme animal, je veux un cheval que je veux appeler Jacques l’abruti. Et le cochon, donnez-le à manger au général ! Et je veux aussi entrer en guerre…! »

Le royaume lui a offert un cheval et a festoyé d’un rôti de cochon ! Il y a souvent des histoires drôles, surréalistes et tendres qui reflètent l’humour des enfants. Récemment, une petite fille a envoyé une médaille en pâte à sel pour le cheval qu’on lui a offert. Je me retrouve très régulièrement recouvert de paillettes en ouvrant une lettre. Parfois, on fait des erreurs, et c’est mignon de voir la façon dont les enfants te pardonnent des questions de logistique.

Et puis ce qui est génial, quand quelque chose leur plait, ils te le disent, c’est toujours un challenge !

Epopia, le jeu qui donne envie de lire aux 5-10 ans !

Epopia fait lire et écrire les enfants du CP au CM2, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Partagez le goût de l’écriture et de la lecture avec votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Je découvre Epopia !

12 Comments

  1. Je découvre votre travail et je trouve ça absolument magnifique !
    Merci de faire ainsi rêver et grandir nos enfants dans la confiance et la bienveillance.

    Je ne manquerais pas de parler de vous à tous les parents que je connais. Bonne continuation.

    • Un grand merci pour votre commentaire Julie. A travers Rêve aux lettres nous voulons donner envie de lire et d’écrire à tous les enfants. Parce que les mots ouvrent le monde et aident à grandir !

  2. Je trouve le concept génial ! j’ai même bien envie de le faire rien que pour moi ou bien encore de l’offrir à tous car c’est encore plus magique de ne pas en parler mais d’en faire la surprise… Je vais sûrement faire au moins un heureux abonnés peut-être à noël…

    • Merci Sabine. La version pour adulte n’est pas encore à l’ordre du jour bien qu’un peu de magie nous ferait du bien ! Rêve aux lettres est une super idée de cadeau (d’ailleurs, on aurait adoré l’avoir quand nous étions enfant !) et on a testé pour vous : l’effet waouh fonctionne dès le premier courrier et c’est encore mieux quand l’enfant n’est au courant de rien.

  3. J’adooooooooore votre concept!!! Faire rêver les enfants est ce qu’il y a de plus beau à mon sens. J’ai 4 neveux dont je me suis éloignée géographiquement de plusieurs milliers de kilomètres, pour une raison tout à fait adulte qui est le travail, du coup je pense m’inspirer de votre idée pour les faire rêver comme lorsque j’étais près d’eux. J’ai déjà écrit quelques jeux de rôles pour certains membre de la famille mais jamais encore pour les enfants.
    M’autorisez-vous à utiliser votre concept pour leur envoyer des histoires à ma sauce ?
    En tout cas merci de participer à l’émerveillement des petits et des grands.

    • Merci pour vos encouragements ! Les textes ne sont pas libres de droits mais vous pouvez tout à fait reprendre le concept ! L’important est de faire rêver les enfants, nous sommes bien d’accord avec vous ! 🙂

  4. bonjour, je découvre avec émerveillement votre concept, moi-même grande lectrice, je peine à partager ma passion avec mes enfants.

    Je vais également leur réserver la surprise et ME réserver le plaisir de leurs WOOAAAHHHHOUUUU ^^

    par contre avez-vous d’autres histoires ? plusieurs enfants d’une même maison peuvent-ils recevoir chacun leur courrier de la même aventure sans casser la magie ?

    en tout cas bravo, et vivement dans quelques jours que mes petits trésors découvrent le leur

    • Bonjour Adeline,

      Merci pour vos encouragements 🙂
      Pour le moment, nous n’avons effectivement que deux histoires à disposition mais comptons bien en sortir de nouvelles prochainement !
      Pour les fratries, nous conseillons une histoire différente par enfant (à condition qu’ils soient deux), mais si ils prennent la même, ils ne vivront pas la même histoire.
      Le niveau de lecture sera sans doute différent, tout comme le nom du Royaume et les goûts de chacun. Et chacun pourra ensuite faire ses propres choix et avoir un récit différent !

  5. Bonjour et Bravo,
    Étant moi-même un grand lecteur et rêveur aussi…
    je voudrais savoir si ce concept serait adaptable à des jumelles? Deux héroïnes dans une même histoire? ce pourrait-être amusant à la maison!!!
    Merci à vous.
    Continuez de réapprendre aux enfants à se servir et à développer leur imaginaire activement, au lieu de les laisser se transformer en limaces de canapé décérébrés devant la télé….
    Cordialement,
    jano

    • Bonjour,

      Merci pour vos encouragements 🙂

      Les aventures Rêve aux Lettres ne sont rédigées que pour un seul enfant à la fois et ne peuvent pas s’adapter à une double direction.
      Dans ce cas, nous vous conseillions de prendre deux abonnements différents. Sinon, un enfant abonné peut nommer ses frères et sœurs dans son conseil royal pour leur donner une place dans son histoire, mais cela n’aura pas d’impact majeur de notre côté.

      Dans ce cas, nous conseillons plutôt d’abonner les deux enfants. En effet, nous avons déjà plusieurs fratries abonnés aux mêmes aventures et cela ne pose aucun problème. En effet, chaque enfant héritant de son propre royaume/parc, portant un nom différent, et les lettres leur étant personnellement destinées, chacun se projette dans son propre univers imaginaire et les enfants font parfaitement la part des choses. Les histoires sont rédigées pour s’adapter à différents niveaux de lecture ce qui permet d’injecter une différenciation de plus. Enfin, au fur et à mesure de leurs réponses, l’aventure peut complètement diverger ; c’est désormais eux qui commandent !

      Bonne journée !

  6. Bonjour,

    Vous faites un boulot merveilleux , rien n’est plus beau que d’allumer des Etoiles dans les yeux de nos enfants.

    je viens d’inscrire ma fille Emma Levasseur qui souffre d’un handicap mental pour lequel nous n’avons aucun diagnostic. Elle a un retard d’acquisition homogène mais s’exprime correctement malgré des difficultés d’élocution et comprends tout. Elle a 10 ans et ne sais pas lire , aussi ce sont nous parents qui allons piloter le programme, sous la dictée de « mademoiselle » .

    Néanmoins comme je viens de le faire via un formulaire sur « rêve aux lettres », je me demandais si vous pouviez tenir compte de ces spécificités dans vos rédactions en considérant qu’Emma ne fait pas vraiment son âge.

    Merci pour ce que vous faites

    • Bonjour Mr Levasseur,

      Merci beaucoup pour enthousiasme 🙂 Comme vous le dites si bien, rien ne nous motive plus que d’illuminer les journées des enfants et de les faire rêver.
      Nous sommes ravis de compter Emma dans notre aventure et nous espérons que celle-ci se prêtera au jeu et que cela vous fera partager d’excellents moments en famille !
      Chez Rêve aux Lettres, nous considérons que chaque enfant, qu’il ait des difficultés ou non, peut être le héros d’une histoire magique et ainsi nous ne faisons pas de différence entre les enfants. Les réponses d’Emma seront prises en compte comme toute Majesté ou Directrice mais l’histoire ne fera pas mention de ses difficultés.
      Nous vous souhaitons une excellente journée,
      L’équipe de Rêve aux Lettres


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur le projet Epopia !
Rechercher un article
Une immersion inédite dans le métier du journalisme pour les élèves du CM1 à la sixième.

Déjouer les fausses informations, comprendre un journal et écrire le sien : Epopia dévoile une nouvelle aventure où les élèves se transforment en apprentis journalistes. L’histoire est coéditée par une réelle équipe de rédaction.

Découvrir le concept !
+ de 1000 classes du CP au CM2 ont déjà utilisé Epopia comme support pédagogique !
Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !

Epopia, le jeu de rôle littéraire intelligent et "sans écran" qui fait rêver les 5 - 10 ans !
Je suis parent, je découvre le concept !Je suis enseignant(e), je découvre l'offre école !