Facebook Pixel Comment aider mon enfant hypersensible ? - Le blog Epopia

Comment aider mon enfant hypersensible ?

Si l’hypersensibilité n’est pas une maladie, il n’en demeure pas moins que pour l’enfant, comme pour ses parents, il est très difficile de vivre avec tant qu’elle n’est pas assumée. En effet, les réactions et les comportements de l’enfant peuvent parfois déconcerter l’entourage proche, aussi bien la famille que le corps enseignant. C’est pourquoi il est important d’accompagner l’enfant qui souffre de ce symptôme pour qu’il puisse apprivoiser ses émotions et les transformer en force mentale et en qualités. En fonction des situations rencontrées, il est possible de mettre en place des stratégies pour aider l’enfant à progresser et maîtriser son hypersensibilité.


Le concept Epopia

Epopia fait lire et écrire les enfants, de 5 à 10 ans, à travers des aventures par correspondance postale, dont ils sont les héros ! Partagez le goût de l'écriture et de la lecture avec votre enfant et vivez ensemble une histoire formidable !

Découvrir le concept

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité n’est pas une maladie mais bien plutôt une composante du caractère d’une personne. Si 15 à 20% de la population doit vivre avec à l’âge adulte, les enfants le sont tous peu ou prou jusqu’à 7 ans au minimum. Mais cette sensibilité supérieure à la norme peut se manifester de différentes façons, soit par l’agitation et l’agressivité, soit au contraire par l’isolement et le retrait. C’est pourquoi il est indispensable de s’assurer qu’il ne s’agit pas de la manifestation d’angoisses qui traduiraient un mal-être profond : difficultés scolaires, difficultés familiales, harcèlement, moqueries de la part de camarades ou d’adultes…

Un enfant hypersensible a besoin d’être rassuré et accompagné par des personnes en lesquelles il a entièrement confiance et qui peuvent lui servir de modèle dans l’acceptation de son identité. Si l’hypersensibilité devient trop lourde à supporter on peut alors envisager des consultations auprès d’un pédopsychiatre ou d’un psychologue pour aider l’enfant à la surmonter.

Comment reconnaître un enfant hypersensible ?

enfant hypersensible

Plusieurs signes peuvent alerter l’adulte sur l’hypersensibilité d’un enfant.

Le rapport au temps est modifié : l’enfant a besoin de temps pour comprendre le monde qui l’entoure et entrer en communication avec autrui. Comme il pense aux conséquences de ses actes, il réfléchit toujours longuement avant d’agir. De même, alors que les autres enfants oublient rapidement les émotions qu’ils ressentent, l’hypersensible peut encore y penser plusieurs heures plus tard. C’est pourquoi il manifeste souvent le besoin de s’isoler, d’autant qu’il est doté d’une imagination débordante qui lui permet de remarquer des détails que d’autres ne verraient pas et que cela peut entraîner des associations d’idées ou de souvenirs.

Il est très sensible au langage corporel et est doué d’une intuition plus importante que les autres enfants, notamment sur les atmosphères, les non-dits, etc.

L’enfant hypersensible se pose énormément de questions et montre un goût prononcé pour la spiritualité, le mystère. Il peut être très affecté par les malheurs de son entourage, la maladie, la mort, et ce d’autant plus qu’il est spontanément empathique et généreux, et qu’il exprime souvent le désir d’aider les autres.

Les émotions qu’il ressent sont très souvent intensifiées par rapport à la normale, ainsi que ses inquiétudes ou ses découragements. De même il peut faire montre d’une sensorialité très développée et d’un émerveillement en face de la nature qui surprend son entourage.

Un des signes principaux est le besoin de repos, notamment dans le cas où l’enfant manifeste son hypersensibilité en étant exubérant et extraverti.

Comment aider mon enfant hypersensible ?

L’idée est d’aider à l’enfant à faire de son hypersensibilité une force. On pourra donc l’inviter à décrire ce qu’il ressent soit par des jeux, soit en parlant avec lui. Plus susceptible que les autres enfants il est très important de faire preuve d’une grande bienveillance et d’éviter de le comparer aux autres. Plutôt que de le gronder en haussant le ton, ce qui aurait pour conséquence de le faire pleurer, il est préférable de parler de son ressenti en termes élogieux et lui expliquer que ses émotions peuvent être une grande qualité.

L'affiche des émotions

J’imprime l’affiche des émotions

Doté de créativité et d’imagination, l’enfant hypersensible a besoin de défis à relever. Pour autant, minutieux et précautionneux, il n’apprécie pas de faire des erreurs, cela peut le conduire à un découragement qui l’amènera à avoir une mauvaise image de lui-même, d’autant qu’il éprouve de grande difficultés à effectuer plusieurs choses à la fois.
Il convient aussi de ne pas le solliciter trop longuement : la saturation entraînerait la fatigue conduisant au mutisme ou, au contraire, à l’agressivité.

Il est préférable d’éviter d’emmener un enfant hypersensible dans un lieu bruyant ou au milieu d’une foule trop dense. Il pourrait être bouleversé par des stimuli trop nombreux (lumières, sons…) et être envahi par ses émotions. On peut aussi l’aider en l’enjoignant de se construire son « coin-refuge », l’enfant se sentira reconnu dans sa différence.

La pratique d’activités sportives ou culturelles peut l’aider à canaliser ses émotions à condition qu’il ne doive pas faire de prestation publique tout seul. Observé, il deviendrait maladroit par crainte de mal faire et se dévaloriserait. Ceci est aussi à prendre en compte à l’école : l’enseignant doit éviter de mettre l’enfant hypersensible en avant, pour ne pas risquer de heurter sa pudeur et sa discrétion.

On l’aura compris, un enfant hypersensible doit faire l’objet de beaucoup d’amour. Il faut l’aimer tel qu’il est et accepter qu’il ait besoin de beaucoup se reposer. Il est indispensable de garder le contact avec lui, d’autant plus qu’il est souvent doué d’un sens humoristique développé. Et surtout, il faut l’aider à comprendre et accepter ses émotions pour qu’il puisse les transformer en force.

Consulter aussi notre article Comment aider mon enfant timide ?

Pour aller plus loin :
Les charmants livres de Elodie Crepel (à lire en famille), notamment : Ycare, un enfant sensible
Saverio Tomasella : J’aide mon enfant hypersensible à s’épanouir
Elaine Aron : Mon enfant est hautement sensible

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Recevez nos actualités de littérature jeunesse, idées bricolages, et nouvelles fiches pédagogiques directement dans votre boite email ! 

Plume

Plume

Messagère ailée, mascotte d'Epopia, Plume vous dévoile tous les dessous de notre projet littéraire innovant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *